Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques
                

mardi 13 octobre 2015

Chapelle Sixties - Guy Carlier

Chapelle Sixties - Guy CARLIER




Chapelle Sixties

Guy Carlier
Editions du Cherche-Midi
237 pages

Genre : Contemporain
Prix : 16.50 €






{Chronique de Laurent}

Le résumé

« Une génération était sur un bateau et les Beatles crièrent “Terre !” les premiers ! »

Les années 1960. Alors qu'une bonne partie de la France continue de vivre sous le régime du travail, famille, patrie, un adolescent du nom de Guy Carlier est frappé de plein fouet par une nouvelle effervescence artistique, culturelle et musicale. Celle des Beatles et du Swinging London, de Hara-Kiri, de San-Antonio, de Gotlib...

Devenu aujourd'hui un homme des médias, il se remémore, au-delà de la nostalgie superficielle, ses sixties banlieusardes. La parenthèse enchantée, le triomphe des baby-boomers, le coeur des Trente Glorieuses, le temps des fleurs... Jamais une période historique n'aura été autant associée aux idées de bonheur et d'insouciance. Évoquant, avec tout l'humour et la tendresse qu'on lui connaît, cette décennie, la dernière peut-être où la peur de l'avenir n'existait pas, Guy Carlier se fait le meilleur des guides pour visiter ce sanctuaire d'un paradis perdu : la chapelle Sixties.

Alors, alors....


Aujourd'hui je vous présente l’ouvrage d’un homme de télévision et de radio qui s’est fait connaître il y a quelques années par ses chroniques dans l’émission de Stéphane Bern « Le fou du roi » sur Inter avant de devenir le chroniqueur caustique dont on savourait les bons mots dans l’émission hebdomadaire pilotée par Marc Olivier Fogiel « On ne peut pas plaire à tout le monde ».

Guy Carlier, puisque c’est de lui qu’il s’agit nous propose aujourd’hui un retour sur les années 60 à travers un livre intitulé « Chapelle Sixties » paru en mai dernier aux éditions du Cherche Midi...

Les années 60, années d’effervescence musicale et plus largement culturelle, auront marqué toute une génération, c’est sûr, mais au delà permis à ce beau pays qu’est la France de connaître une période de bonheur et d’insouciance.

Guy Carlier revient donc sur ces années mélangeant insouciance et joie de vivre avec un gros brin de nostalgie mais aussi la dose d’humour nécessaire pour transmettre ce qu’il a vécu alors.

Une période où la peur du lendemain n’existait pas, où tout un chacun surfait sur les vagues musicales entre Stones et Beatles, au coeur de ce que l’on appelait alors « Les trente glorieuses », période de forte croissance économique où il faisait bon vivre...

Ne croyait surtout pas quand même, qu’en lisant ce livre, vous allez en prendre un coup de plus sur le moral, car l’ouvrage de Guy Carlier subtilement intitulé « Chapelle sixties » est tout sauf triste.

En fait, notre chroniqueur se remémore avec un style qui lui est propre (lorsqu’on lit Guy Carlier, on a l’impression de l’entendre !!) toute une partie de sa vie en nous faisant partager les grandes lignes de ce paradis perdu que fut cette décennie...

On peut ne pas apprécier l’homme qui parfois peut aller très loin dans ses chroniques et « ne pas plaire à tout le monde », je n’invente rien, par contre, en lisant cet ouvrage, on ne peut plus penser que cet homme est méchant.

Car son écriture où l’humour n’est jamais très loin est imprégnée de tendresse, une tendresse liée à ce qu’il raconte et qui a, c’est sûr, marqué sa vie.

Se replonger grâce à lui dans cette période, sorte de parenthèse enchantée fut un réel plaisir que je vous invite à partager aujourd’hui en découvrant « Chapelle Sixties » de Guy Carlier, un ouvrage paru aux éditions du Cherche-Midi en Mai dernier.



1 commentaire:

  1. Etant une fan des années 20 à 60 (préférence pour les fifties), il pourrait m'intéresser :)
    Merci de la découverte.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...