Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques
                

jeudi 18 février 2016

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit

Couverture Tout ce qu'on ne s'est jamais dit



Tout ce qu'on ne s'est jamais dit

Céleste Ng
Editions Sonatine
300 pages

Genre : Contemporaine
Prix : 19.00 €




  


Le résumé

Lydia est morte.
Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l’ignore encore…
Sa mère, Marylin, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu’elle n’a pas pu accomplir. Son père, James, professeur d’université d’origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu’il a hâte de la retrouver parfaitement intégrée sur le campus.

Mais le corps de Lydia gît au fond d’un lac.

Accident, meurtre ou suicide ? Lorsque l’adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés. Des secrets si longtemps enfouis qu’au fil du temps ils ont imperceptiblement éloigné ses membres, creusant des failles qui ne pourront sans doute jamais être comblées.

Alors, alors....


Aujourd'hui je vous présente un roman paru aux éditions Sonatine, maison d'édition que je ne connaissais que de nom je l'avoue, et c'est avec le titre « Tout ce qu'on ne s'est jamais dit » que je me suis lancée dans cette nouvelle lecture.

Une histoire à l'atmosphère sombre où Lydia, âgée de 16 ans joue un rôle prépondérant !

Lydia est morte ! Elle repose au fond d'un lac sans que sa famille ne le sache encore.

Elle est la préférée de ses parents. Elle représente l'avenir pour réaliser ce à quoi ils n'ont jamais accédé.

Des études de médecine pour la mère, un statut social pour le père qui a toujours souffert de ses racines chinoises.

Son frère et sa sœur se sont toujours effacés devant cet état de fait. Ils sont là, font partie de la famille mais paraissent inexistants aux yeux de leurs parents.

Le jour où le corps de Lydia est retrouvé, tout bascule !
S'agit-il d'un meurtre, d'un suicide ou encore d'un accident ?

La carapace de la famille Lee, si parfaite au yeux du monde extérieur, va alors s'effriter et nous dévoiler des facettes de chacun que l'on ne pouvait soupçonner.

L'auteure nous entraîne dans introspection familiale sans concession, ou chaque décision à son importance. L'écriture est assez rythmée mais laisse le temps à la réflexion lorsque cela est nécessaire.

Les personnages ne sont pas tous attachants. Certains lecteurs trouveront des circonstances atténuantes aux parents qui ont projeté leurs rêves sur un de leur enfant aux détriments des autres. Pour ma part, je les ai trouvé fades, égoïstes, pleurnichards....
J'ai par contre beaucoup aimé les personnages d'Hannah et Nath qui, malgré le peu d'intérêt qu'on leur porte et les séquelles que cela peut engendrer, arrivent à se construire.

Un livre que j'ai vraiment apprécié, qui pose la question des actes et de leurs conséquences qui peuvent affecter les enfants et qui nous ramène à nos propres erreurs.

Une véritable réflexion sur le rôle parental, sur l'équilibre des mots et des choix effectués, nécessaires pour la construction des enfants.


Une très belle découverte ! Une histoire qui dissèque les relations familiales en profondeur !

Merci aux éditions Sonatine et à NetGalley France  pour la découverte de ce roman.

Sonatine Editions


2 commentaires:

  1. Je l'ai acheté en VO, je ne savais pas qu'il était traduit! Dans la pile à lire...

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup les éditions Sonatine même si je n'ai lu que peu de livres de chez eux.
    Tout ce qu'on ne s'est jamais dit a l'air pas mal du tout! Merci pour cette belle découverte.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...