Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques
                

jeudi 29 septembre 2016

{Chronique} La sirène

Couverture La sirène

 
    La sirène
  Kiera Cass

Editions Robert Laffont
342 pages


Sortie : 22 septembre 2016
Prix : 17.90  
 






Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l'Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l'entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ?




Voici l'un des ouvrages que j'attendais le plus en ce mois de septembre. Je ne vais pas vous faire l'affront de vous rappeler que son auteur, Kiera Cass, a connu avec sa saga La sélection, un succès mondial ces dernières années mais ce qui intéressant est que La Sirène dont je  vous parle aujourd'hui découle de ce succès. Il s'agit en effet du tout premier roman écrit par cet  auteur et il n'avait pas été encensé par les critiques, bien au contraire. Il a été remanié, réécrit, restructuré pour être une nouvelle fois proposé aux lecteurs. Réussite ou non, voici donc ce que j'en pense.

Kahlen est une jeune fille qui a de la chance. Issue de la haute société, elle évolue au sein d'une famille aimante et profite des menus plaisirs que la vie lui octroie. Malheureusement, cela ne va pas durer. Alors qu'elle effectue une croisière sur un magnifique paquebot, le bateau sur lequel elle vogue change brusquement de direction. Mais encore plus inexplicable, les passages plongent inexorablement dans les eaux tumultueuses, attirés par une mélodie envoûtante.

Kalhen n'échappe pas à cette envie impérieuse de se laisser tomber dans les flots mais au moment où elle comprend qu'elle ne pourra échapper à la noyade, l'envie de vivre est la plus forte et elle forme le voeu de vivre à n'importe quel prix.

Son voeu va être exaucé et pour cela elle va devoir promettre d'obéir et de se soumettre à l'océan qui l'a sauvée en lui donnant la condition de sirène : pendant 100 ans elle devra être un sujet fidèle. 
Mais même pour une sirène, un siècle ne passe pas en un claquement de doigts et lorsque Kahlen rencontre une jeune humain, cela pourrait bien avoir des répercussions dramatiques pour son avenir.

En France, je trouve que les sirènes est une thématique trop peu exploitée et c'est avec délice que je me suis immergée dans ce roman.

C'est simple, bien écrit et les pages se tournent seules. La mythologie mise en place n'est pas approfondie mais cela ne nuit en rien à la qualité de l'histoire.

La romance entre nos deux héros est présente mais à petite dose, cela permet à l'intrigue de se mettre en place et de nous proposer de multiples rebondissements.

Concernant les personnages, Kahlen est bien loin des héroïnes que j'affectionne habituellement. Très renfermée sur elle-même, lasse de devoir tuer des humains pour servir son maître, elle serait même à la limite de la dépression. Sa rencontre avec Akinli ne va pas arranger cet état de fait, puisque cela lui rappelle ce à quoi elle a du renoncer en perdant son statut d'humaine. Je ne saurai expliquer pourquoi mais j'ai éprouvé une grande empathie pour elle.

Les personnages secondaires sont également un point fort de ce roman. Les autres sirènes qui gravitent autour de Kahlen sont pétillantes, hautes en couleur et permettent de dynamiser le récit qui aurait parfois tendance à traîner en longueur.


Ce roman a répondu à quasi toutes mes attentes malgré quelques petites imperfections. Un joli conte de fée rempli de poésie avec tous les ingrédients nécessaires pour nous faire passer un agréable moment.









8 commentaires:

  1. Il me tente beaucoup ! Hop, dans ma Wishlist (déjà trop longue^^) Bisous :)

    RépondreSupprimer
  2. Et hop, dans ma wishlist aussi :)

    RépondreSupprimer
  3. Ta chronique me donne envie de découvrir ce titre et de le sortir de ma pal...

    RépondreSupprimer
  4. Du coup je suis partagée entre mon envie de le lire et une grande hésitation. J'aime beaucoup cette auteur, et j'ai suivi toute sa précédente saga (bien qu'il m'en reste à lire)... Ce qui pêche pour moi ce serait plutôt la trame de l'histoire... On verra si un jour il atterrie dans mes mains.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai acheté ce roman dès sa sortie et il me tarde de le lire. J'avais adoré la sélection et j'aime tout ce qui a trait aux sirènes alors je crois que ce roman va me plaire. Contente qu'il t'ai plu.

    RépondreSupprimer
  6. A la limite de a dépression, tu es gentille :P Elle est CARREMENT en dépression haha! J'ai vraiment adoré le roman et la mythologie créée mais j'ai trouvé Kahlen un peu agaçante mais j'ai vraiment aimé ces soeurs! Et comme tu dis, il se lit tout seul!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai un peu peur de me laisser tenter par ce roman de peur d'être déçue. D'une part parce que les trois premiers tome de la Sélection m'ont subjugué ! Et d'autre part j'ai peur de faire une overdose de Cass (j'ai lu la Sélection et les histoires hors série en peu de temps) donc je vais attendre un peu avant de ma lancer dans ce roman ^^. Le côté dépressif du personnage me donne pourtant envie de dévorer le bouquin ^^
    En tout cas la couverture est magnifique comme celle de la Sélection :D.

    RépondreSupprimer
  8. J'avais adoré la saga La Sélection et j'aimerais beaucoup lire cet autre roman de Kiera Cass !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...