Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques
                

mardi 2 mai 2017

{Chronique} La plage de la mariée

Couverture La plage de la mariée  




La plage de la mariée
Clarisse Sabard

Editions Charleston
436 pages


Sortie : 17 mars 2017
Prix : 19,00  




La vie de Zoé, 30 ans, bascule lorsqu'un coup de téléphone lui apprend que ses parents ont eu un grave accident : son père est mort sur le coup et sa mère est trop grièvement blessée pour espérer s'en sortir. Avant de mourir, elle confie cependant à Zoé que l'homme qui l'a élevée n'est pas son véritable père. Pour retrouver ce dernier, elle lui donne un seul indice : la plage de la mariée.


Il y a 1 an je vous présentais Les lettres de Rose, premier roman de Clarisse Sabard qui avait été un coup de cœur et c'est avec plaisir que je vais vous parler aujourd'hui de son second roman « La plage de la mariée ».

C'est à nouveau un secret de famille qui est à l'origine de cette histoire et qui va mener notre héroïne de Nice à Saoz, petit village de Bretagne.

Et cette héroïne, c'est Zoé dont la vie bascule lorsque ses parents sont victimes d'un chauffard. Son père est tué sur le coup, sa mère très grièvement blessée sans aucun espoir de rétablissement.

Lorsque Zoé se rend à son chevet, sa mère lui révèle que son vrai père n'est pas celui qui l'a élevé et lui demande de partir à la recherche de ses origines avec pour seul indice « La plage de la mariée ».

C'est donc avec bien peu de matière pour mener son enquête que Zoé se rend à Saoz dans l'espoir de réaliser le dernier vœu de sa mère et essayer de comprendre pourquoi on lui a caché la vérité. Cette révélation engendrent beaucoup de questions et c'est ainsi que commence sa quête pour savoir qui elle est réellement.

Lors de son arrivée en Bretagne, Zoé va avoir la chance de croiser la route d'Alice qui tient une cupcakerie coincée entre deux crêperie. Cette charmante américaine va permettre à Zoé de faire de son établissement un point d'ancrage et avoir ainsi une bouée à laquelle se raccrocher lorsque son moral flanchera au fil des avancées de son enquête. Alice mais également tous les habitués de son établissement qui, au fil des jours, vont devenir pour Zoé une nouvelle famille.

Alors que je vous parce de ce livre, une nostalgie m'étreint. Celle qui ne m'a pas quitté depuis que j'ai terminé cet ouvrage car Clarisse a réussit à me faire tellement aimé ce petit village de Saoz et ses habitants que cela a été un réel déchirement de devoir les quitter. Ce sont des personnes simples, de celles que l'on pourrait côtoyer dans notre quotidien et qui dégage une telle chaleur humaine que l'on ne peut que se sentir bien en découvrant leur histoire.

Ajouté à cela un très bon travail de recherche pour nous offrir de magnifiques descriptions de cette Bretagne que j'aime tant, belle et mystérieuse, et vous obtenez ce magnifique roman qu'est la plage de la mariée.

Bien sur, la trame centrale est importante et la quête identitaire de Zoé occupe une place prépondérante dans notre histoire. A l'heure où trouver sa place dans la société est primordiale, comment le faire lorsque l'on ne sait pas qui l'on est ? Petit à petit Zoé va reconstituer l'histoire de sa mère et découvrir que celle-ci a tout occulté pour le bonheur de son enfant.

L'écriture de Clarisse a vraiment changé par rapport à son premier roman. Dans celui-ci on la sent beaucoup plus libérée, nous offrant un ton plus caustique et décalé qui m'a beaucoup amusé. On retrouve toutefois sa patte, toute en poésie et en légèreté, et on se laisse porter au fil des pages, trouvant ici et là, de multiples références qui nous rapproche de notre héroïne (La bibliothèque verte et Alice, Kate et Léonardo, Irène Cara et son flashdance). Ce sont des petites choses qui font que toute une génération se retrouve dans cette histoire.

La musique revêt également une importance particulière et l'on se surprend à fredonner de vieux airs que l'on avait occultés tel un Hôtel California que l'on arrive plus à se sortir de la tête.




Vous l'aurez compris c'est un véritable coup de cœur pour ce roman qui fait que Clarisse rejoint ma liste d'auteurs incontournables.

Elle nous offre à nouveau une tranche de vie qui ne peut que vous faire chavirer. Pas de paillette, pas de strass, mais des gens comme vous et moi, recherchant simplement de petits bonheurs simples . Et avec La plage de la mariée, Clarisse nous délivre justement un de ces moments qui vous redonne le sourire et vous font aimer la vie.






5 commentaires:

  1. Plus je le croise et plus il me fait envie !

    RépondreSupprimer
  2. je ne sais pas ce que j'attends pour découvrir cette auteure !

    RépondreSupprimer
  3. roman que j'ai beaucoup aimé!

    RépondreSupprimer
  4. Je suis intriguée du coup..... Ca serait parfaitement le genre de livre qui me tenterait!!

    RépondreSupprimer
  5. Je suis très tentée par ce roman, j'ai lu Les lettres de Rose il y a une dizaine de jours que j'ai beaucoup aimé aussi et celui-là a l'air intéressant. Assez similaire à son premier roman dans la mesure où, là encore, l'héroïne est en quête de son identité. Il faut que je me le trouve ! ^^

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...