Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques
         

mardi 13 mars 2018

{Chronique} Passager 23



Imaginez un lieu isolé.
Un lieu où disparaissent, année après année, des dizaines de personnes...
Sans laisser de trace. Un lieu rêvé pour des crimes parfaits.
Bienvenue à bord. La croisière ne fait que commencer...

Après avoir lu pas mal de romans jeunes adultes ces derniers temps, j'avais envie de me plonger dans quelque chose de plus sombre et le nouveau Sébastian Fitzek me paraissait tout à fait approprié.
Le nom de cet auteur vous dira certainement quelque chose puisqu'après J.K. Rowlings, c'est le plus gros vendeur de livres chez nos voisins d'outre-Rhin et son premier ouvrage, qui s'intitule « Thérapie », a cartonné en France.
Pour ma part, je ne le connaissais pas et c'est le fait que son roman se passe sur un paquebot qui a attiré mon attention. Parce que oui, en grande phobique des transports aériens, les voyages maritimes ont nettement ma préférence. Mais cela, c'était avant ! Avant d'avoir lu ce thriller qui est juste explosif, sensationnel, addictif, abject, à vomir, etc, etc.
Je m'arrête ici pour les superlatifs et vous propose de découvrir plus en détail ce dont il s'agit. J'ai un peu attendu que mes sentiments à l'égard de ce roman se soient tassés car il s'agit tout simplement du meilleur polar que j'ai lu depuis fort longtemps et je peux vous dire qu'il m'a retourné le cerveau (qui n'est pas forcément des plus fonctionnel, je l'avoue, mais tout de même).

L'une des grandes forces de ce roman réside en son personnage principal qui se prénomme Martin. Celui-ci a vécu un drame atroce lorsque sa femme s'est suicidée et a entraîné dans la mort leur petit garçon. Depuis, Martin est un électron libre et, à cet effet, en tant que flic, il se voit confié les missions les plus dangereuses, celles qui peuvent dégénérer à tout instant. Il ne recule devant rien pour arriver au but qu'il s'est fixé. Le lecteur en a une démonstration dès les premières pages qui laissent présager que cela ne va pas être une lecture tranquille.

Tout bascule pour Martin lorsqu'il reçoit un message qui émane du paquebot « Le Sultan », le bateau où sa femme s'est donnée la mort. Ce message lui laisse entendre que sa femme et son fils seraient vivants et qu'il est souhaitable qu'il se rende à bord pour en apprendre plus.
Commence alors un quête de vérité qui va mener notre personnage principal à découvrir que même les endroits les plus paradisiaques, comme les palaces flottants, peuvent devenir un enfer.

Et mon dieu, que j'ai aimé ce roman qui nous offre une histoire de folie. Mais que dis-je, pas une mais plusieurs histoires qui s'imbriquent les une dans les autres au fil des pages dans une ambiance pesante qui rend le lecteur totalement paranoïaque. Tout est paramétré pour nous faire passer par différents état d'esprit, nous mener vers de fausses pistes et c'est au compte-goutte que des révélations angoissantes font vaciller toutes nos certitudes.
Et lorsque l'on comprend la véritable thématique de ce roman, il vaut mieux être assis tellement c'est malsain et loin de ce que l'on pouvait imaginer. Je dois dire que je suis restée abasourdie par ce qui nous est asséné et dans ma tête a résonné une gros WTF. Je vous assure que je suis restée bouche-bée pendant quelques minutes.

Cette histoire fascinante nous est servie avec une écriture ciselée, sans fioriture ni aucun filtre. Fitzek a un don pour nous emmener là où on se s'y attend pas en compagnie de personnages énigmatiques et charismatiques qui gravitent autour de Martin.
Tel un magicien, l'auteur brouille les cartes et on sent que tout a été minutieusement préparé pour laisser le lecteur pantois lorsque les situations se décantent.



 
En conclusion, Passager 23 est une véritable claque qui ravira les lecteurs avides de sensations fortes. Avec un personnage torturé, prêt à tout pour découvrir la vérité et une thématique des plus glauques, c'est un petit bijou que nous propose Fitzek. Au fil des pages, les rebondissements s'enchaînent sans nous laisser le moindre oxygène et l'auteur nous ballade au gré de ses révélations, torturant notre esprit cartésien qui se sent minimaliste face à ce qu'il est obligé d'affronter. 
Habituellement il m'est difficile d'avoir un coup de cœur pour un thriller mais celui-ci en est un tant il m'a subjuguée.
A lire sans aucune hésitation, sauf si vous projetez de partir en croisière dans les prochaines semaines^^

7 commentaires:

  1. Oh oui j'ai vraiment adoré celui ci aussi ! Un super thriller !

    RépondreSupprimer
  2. J'avais noté ce titre dans les sorties du mois de mars, tu confirmes mon impression ;)

    RépondreSupprimer
  3. Thérapie m'avait bien plu donc il ne me déplairait pas de relire cet auteur... surtout après un avis aussi enthousiaste ! Tu me donnes vraiment envie de craquer.

    RépondreSupprimer
  4. Haaaaaan mais pourquoi ai-je lu ton avis ????? Je vais trépigner jusqu'à sa sortie poche on dirait...... Punaise, dis-donc, en tout cas, tu en parles merveilleusement bien, ça donne envie de se laisser tenter mais ça fait peur en même temps je trouve.....!

    RépondreSupprimer
  5. Ah tu l'as lu et tu sembles enthousiaste. Je l'avais noté sur le BABELIO masse critique mais il semble que je ne le recevrais pas.
    Bon W.E. FLaure

    RépondreSupprimer
  6. Coucou. tu m'as convaincue et je l'ai acheté...Je te donnerai mon avis. Bises!

    RépondreSupprimer
  7. Ahh moi je ne suis pas du tout dans ma période sombre, je crois que j'ai besoin de joie et de bonne humeur après toutes les lectures profondes que j'ai eu ahaha
    Mais tu m'as tout de même tenté alors je le note en espérant que je serais bientôt prête pour des lectures plus dures :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...