Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques
                

vendredi 16 octobre 2015

Red Hill - Jamie McGuire

Couverture Red Hill, tome 1




Red Hill

Jamie McGuire
Editions J'ai Lu
382 pages

Genre : Horreur, Romance
Prix : 14.00 €






Le résumé

Scarlet est divorcée et mère de deux petites filles. Les élever seule est un combat quotidien qu’elle mène avec ténacité.Marié depuis plusieurs années à une femme de plus en plus distante, Nathan n’a qu’un vague souvenir de ce qu’est l’amour. En revanche, sa petite Zoe le comble de bonheur tous les jours.Miranda, elle, n’a qu’une préoccupation : l’organisation d’un week-end à la campagne avec sa soeur Ashley et leurs copains respectifs.Lorsque leur monde s’effondre, ces personnages ordinaires vont devoir affronter l’extraordinaire. Il leur faudra prendre en main leur destin pour avoir une chance de survie.Mais qu’arrive-t-il quand ceux pour qui vous êtes prêt à mourir sont aussi ceux qui peuvent vous détruire… ?

Alors, alors....


Nous approchons doucement d'Halloween, période propice pour découvrir des histoires qui font frissonner avec des vampires, des loup-garous et des mondes post apocalyptiques.

La quatrième de couverture de Red Hill m'avait intrigué et rentrait tout à fait dans ces critères. De plus je souhaitais découvrir l'auteure, Jamie McGuire dont je ne lis que du bien sur les différents blogs littéraires que je suis.

Et là ,catastrophe !! Il s'agit bien d'un monde apocalyptique mais il est truffé de zombies et s'il y a bien des créatures que j'évite de côtoyer dans mes lectures ce sont bien celles-ci.

Alors j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai commencé ce roman.

Le récit débute alors qu'un virus décime la population et la transforme petit à petit en zombies assoiffés de chair humaine.

Au milieu du chaos nous suivons trois protagonistes. 

Il y a Scarlet, infirmière, qui se trouve aux premières loges lorsque la pandémie se déclenche et qui va partir à la recherche de ses deux enfants. Vient ensuite Nathan qui voue un amour inconditionnel à sa fille Zoé et qui va tout faire pour la protéger et pour finir Miranda, une jeune fille bien dans ses baskets qui est en route pour se rendre dans la maison secondaire de son père, avec sa sœur et leur petits amis respectifs.

Nous allons suivre leur cheminement pour survivre face à l'horreur qui frappe le monde et assister aux sacrifices auxquels ils vont devoir faire face pour s'en sortir.

Ce cheminement, ils vont d'abord le faire seul et, petit à petit, leur destin respectif vont se retrouver lier avec un but commun : se rendre à Red Hill.

Alors, je vais vous avouer que je n'ai pas pu lâcher ce roman avant de l'avoir terminé car c'est une lecture totalement addictive. J'avais le cœur qui faisait le yoyo en permanence, l'impression d'être sur un grand huit car il n'y a pas de temps mort, les événements s'enchaînant à une cadence infernale.

C'est un roman violent, avec son lot d'hémoglobine, de morts, mais cela ne m'a pas heurté comme je m'y attendais car c'est tellement réel et plausible que cela semble couler de source.

Les personnages sont totalement crédibles dont leur façon d'être, de réfléchir et chaque décisions prises est un véritable sacerdoces car, comme vous pouvez l'imaginer, tous ne s'en sortiront pas.

Je ne pensais pas dire cela un jour, mais j'ai adoré ce roman truffé de mangeurs de boyaux et de cervelle humaine.

Que vous soyez adeptes du genre ou que vous ayez envie d'une lecture à haute tension, je ne peux que vous recommander de découvrir cet ouvrage.

Merci à Pauline et aux  éditions J'ai Lu de m'avoir fait découvrir cette pépite


Une lecture qui dépote ! 

Et je vous rappelle que vous pouvez gagnez un exemplaire sur mon blog.





5 commentaires:

  1. je l'ai reçu en cadeau je ne sais pas encore quand je vais le lire, bientôt j'espère ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ca fait longtemps que je n'ai pas lu de romans qui comporte des zombies, et celui-ci me fait bien envie! :)

    RépondreSupprimer
  3. Il me fait VRAIMENT TRES TRES TRES ENVIE.
    Il faut que je l'ajoute à ma PAL, mais faudrait aussi la faire descendre un peu avant ;(

    RépondreSupprimer
  4. Oui, bon, alors s'il y a un concours, je vais forcément tenter (voir commentaire précédent) :)

    RépondreSupprimer
  5. Piou! J'ai beaucoup de mal avec l'univers mangeurs de cervelle, mais ta chronique ma convaincu de faire une exception ^^

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...