Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques
                

vendredi 13 novembre 2015

The book of Ivy



 The book of Ivy

Amy Engel
Editions Lumen
342 pages

Genre : Jeunesse, Science-fiction
Prix : 15.00 €




  



Le résumé

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

Alors, alors....

Dans cette dystopie, la population mondiale a été décimée par une guerre nucléaire et seule quelques milliers de personnes ont survécu. Deux familles se sont alors affrontées pour obtenir le pouvoir et celle d'Ivy a perdu. Le régime mis en place est ce que l'on peut qualifier de totalitaire et pour préserver la paix, chaque année, les descendants des ennemis d'autrefois sont obligés de se marier entre eux.

Cette année c'est au tour d'Ivy de subir un mariage forcée. Et en tant que descendante des familles fondatrices, elle doit épouser le fils du Président qui se prénomme Bishop. C'est dans l'ordre des choses.

Mais Ivy, dès son plus jeune âge a été conditionnée par sa famille qui rêve de reprendre le pouvoir. Elle est programmé pour séduire Bishop, en soutirer le plus d'information possible et enfin le tuer.

Mais Bishop se révèle être bien loin du jeune homme odieux et arrogant que l'on avait dépeint à Ivy.

L'effroyable machination mise en place par la famille de celle-ci pourrait bien se trouver mise à mal par la rencontre et les sentiments naissant entre les deux jeunes gens.

Alors, pas mal de choses à dire sur cet ouvrage. Tout d'abord j'ai trouvé qu'Amy Engel, l'auteure, nous proposait ici une dystopie novatrice, sortant des schémas habituels, avec peu d'action mais avec une mise en place de l'intrigue tellement minutieuse, avec des informations distillée au compte-goutte qui font que l'on retient son souffle à chaque chapitre. Son écriture est un régal, c'est fluide, c'est travaillé afin que le lecteur puisse s'immerger totalement dans l'histoire.

Ensuite les personnages. Comment ne pas tomber sous le charme de nos deux jeunes protagonistes. Ils ont à peine 16 ans et se retrouvent mariés sans aucune expérience de la vie à deux, ne se connaissant pas et c'est tellement touchant des les voir s'apprivoiser l'un et l'autre. Le personnage d'Ivy est tellement complexe, cherchant à s'en sortir entre ce que la raison (tuer Bishop) et le cœur (aimer Bishop) lui dictent.

Et puis, j'en parle rarement, mais la couverture de ce roman est une véritable tuerie, ce qui fait que dans une bibliothèque il devient un livre objet magnifique.



Une lecture à découvrir sans réserve que l'on soit fan du genre ou simplement que l'on soit à la recherche d'une histoire envoûtante !






3 commentaires:

  1. Il faut vraiment que je le lise ! Il a l'air génial !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai eu moi aussi un beau coup de coeur pour cette saga.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...