Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques
                

vendredi 9 septembre 2016

{Chronique} Emancipés









Emancipés
M.G. REYES

Editions Mosaïc

369 pages
Sortie : 6 juillet 2016
Prix : 14.90 euros











Vous ne résisterez pas à l’appel de la coloc de Venice Beach.

Pas d’adultes. Pas de limites. Pas d’alibis.

Ils sont six. Jeunes. Libres. Emancipés. Pas d’adultes, pas de limites.
Ils ne se sont jamais rencontrés. Le hasard les réunit en coloc dans une somptueuse villa de Venice Beach. On pourrait croire à une vie de rêve…

Mais chacun a ses ambitions.
Chacun a ses secrets.
Chacun cache quelque chose aux autres. 
Sans compter ce qu’ils ignorent : à leur insu, quelqu’un les espionne à distance. Mais qui, et dans quel but ? 

Entre spring break et suspense sous le soleil, une intrigue haletante.


Les éditions Mosaïc m'avaient enchantées dernièrement avec « Rivalités » qui avait été un coup de cœur et j'ai donc décidé de me lancer à l'assaut de l'un de leur dernier ouvrage qui s'intitule Emancipés et qui m'a attiré l'oeil avec sa phrase d'accroche « Pas d’adultes. Pas de limites. Pas d’alibis. »

Nous voici donc partis à la découverte de six adolescents qui ont été émancipés pour diverses raisons et que le destin réunis en collocation dans une majestueuse maison à Venice Beach. On peut difficilement rêver mieux...

Toutefois, ils vont vite se rendre compte que l'émancipation ne comporte pas que de bons côtés car les voici devenus responsables de leurs actes.

Cela pourrait n'avoir aucun effet si nos six protagonistes étaient parfaits mais ils apparaissent au fil des pages bien loin des adolescents lisses que l'auteur nous avaient présentés au départ.

Chacun semble avoir de lourds secrets à cacher et l'harmomie de façade qu'ils ont crée peut basculer à tout moment dans un gouffre sans fond.

Et pour pimenter encore plus tout ces paramètres : et si leur cohabitation ne découlait pas du hasard mais de quelqu'un qui a tout intérêt à orchestrer leur rencontre.

J'ai vraiment accroché à cette histoire dès les premières pages. Une fois le décor planté, le lecteur se rend vite compte que tout ce à quoi il s'attendait est un véritable trompe-l'oeil et qu'il ne peut avoir aucune certitude quand à ce que ressentent et souhaitent ces six adolescents.

Les personnages sont tous fascinants à leur façon. Entre la starlette en herbe, l'ancien SDF, le playboy ou encore la geekette le mélange des genres est une réussite.

L'auteur a choisi pour chaque chapitre d'alterner le point de vue de chacun ce que j'adore. De plus, ces chapitres sont très courts et de ce fait les informations et les retournements de situation sont distillés au compte-goutte, ce qui rend impossible l'arrêt de sa lecture puisque l'on veut forcément connaître les tenants et les aboutissants de chaque affaire.

La fin n'est juste pas possible avec un dénouement spectaculaire qui me fait enrager de devoir attendre le prochain tome pour voir tomber les masques.


En résumé, Emancipé est une véritable réussite et m'a totalement captivé. L'intrigue est parfaitement ficelée, le style d'écriture est très fluide et l'immersion dans la maison de Venice Beach est juste parfaite.





1 commentaire:

  1. Je connaissais pas du tout mais tu m'as donné trop trop envie de le liiiiiire! Ca à l'air trop bien! Haha
    Je crois que je vais le commander de suite... haha

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...