Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques
                

vendredi 28 octobre 2016

{Chronique} Alight

Couverture The Generations, tome 2 : Alight

   Alight
  Scott Sigler

Editions Lumen
568 pages


Sortie : 15 septembre 2016
Prix : 15.00  
 



ATTENTION SPOILER SUR LE TOME 1


Si c’est la guerre qu’ils veulent, ils l’auront. Ils auraient dû réfléchir avant de s’attaquer à nous.

Échappés de leurs cercueils, M. Savage, surnommée Em, et ses compagnons ont parcouru des kilomètres de couloirs envahis d’ossements, affronté la faim et la soif, combattu un redoutable ennemi, les Adultes, avant de pouvoir enfin se sortir du piège dont ils étaient prisonniers. Mais arrivés sur Omeyocan, le monde qui leur est destiné, les jeunes survivants déchantent vite…

Pour protéger et nourrir son peuple, à présent constitué de centaines d’enfants, Em va devoir explorer une cité dévastée, perdue au cœur d’une jungle habitée par de terribles créatures et, semble-t-il, d’autres êtres humains. Mais le danger qui guette la troupe ne vient pas seulement de l’extérieur. À mesure que le passé rattrape les adolescents, des clans se forment, des luttes intestines menacent la cohésion du groupe, l’adorateur d’un dieu assoiffé de sang est même prêt à tout pour renverser la jeune Savage…

Jusqu’où Em ira-t-elle pour conserver sa place de chef ? Entre la survie de tous et le pouvoir, que choisira-t-elle ?
Le tome 1 "Alive" est un roman que j'avais beaucoup aimé et dont il me tardait de découvrir la suite. C'est donc chose faite.

Scott Sigler, l'auteur, ne perd pas son temps en préambule sans intérêt et nous plonge directement dans l'ambiance lourde qui caractérisait déjà le premier opus. 

Après avoir échappé aux entités qui souhaitaient prendre possession de leur enveloppe corporelle, la courageuse Em, ses compagnons d'aventure et les enfants dont ils ont la charge viennent d'atterrir sur une planète totalement dévastée, où la nature a repris ses droits et où rodent mille dangers.

Em, en tant que leader, doit vite faire des choix pour trouver la nourriture qui vient cruellement à manquer pour sa communauté. Des petits groupes sont formés pour partir explorer ce monde hostile et ils vont vite se rendre compte qu'ils n'en sont pas les seuls habitants. Ils ne sont clairement pas les bienvenus sur cette planète

En plus de devoir gérer l'inconnu, Em se retrouve confrontée à une guerre intestine pour le leadership de son clan. Leadership mis en cause par la partie des enfants qui vénère un dieu qui n'hésitera à aucun sacrifice pour prendre le pouvoir.

Les clans vont se faire et se défaire, les amitiés se délier et la survie de tous ne va bientôt plus tenir qu'à un fil. 

Quel plaisir de redécouvrir la plume de Scott Sigler avec ce petit bijou qu'est ce deuxième tome.  J'ai été totalement embarquée dans la découverte de ce nouveau monde. L'auteur réussit à nous faire éprouver de multiples sensations, faisant faire le yoyo à notre petit coeur avec une écriture, fluide, détaillée, décrivant parfaitement chaque situation, chaque sentiment qui étreint les personnages.

Des personnages que l'on aime ou que l'on déteste, il n'y a pas de juste milieu ! Les voir confronter à de nouveaux dangers et un réel supplice. On vibre, on pleure, on espère....Les émotions se succèdent les unes aux autres sans aucun temps mort et ce jusqu'à la dernière page.

Em tient son rôle de leader avec brio. D'une grande maturité, elle essaie de faire ce qui lui semble juste pour son peuple. Elle ne s'efface devant aucunes difficultés et même si les décisions qu'elle prend sont parfois rudes à encaisser, c'est toujours dans l'optique d'avancer et de survivre.

Si l'histoire ne se déroule plus cette fois-ci dans un lieu confiné, le sentiment d'oppression est toujours présent car les tensions psychologiques se mêlent à l'action et l'on ne peut prévoir ce qui va se passer. Les retournements de situation ne font qu'amplifier le sentiment d'insécurité que ressent le lecteur. Un roman palpitant, extrêmement bien travaillé avec une fin terrible qui m'a plongée dans un profond désarroi.


Scott Sigler sort encore une fois des sentiers battus pour nous proposer une histoire bien loin des codes habituels des romans young adultes. Lorsque vous ouvrirez Alight ne vous attendez pas à une lecture ordinaire mais attendez vous à être plongés dans un monde hors-norme, palpitant, duquel vous ne ressortirez pas indemnes.









2 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...