Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques
                

samedi 15 octobre 2016

{Chronique} Les fantômes de Maiden Lane - Tome 1 : Troubles intentions

Couverture La sirène

 
    Les fantômes de Maiden Lane
Tome 1 : Troubles intentions
 Elizabeth Hoyt


Editions J'ai lu pour Elle
342 pages

Sortie : 7 mars 2012
Prix : 6.60 






Au coeur du sordide quartier de Saint-Giles, Tempérance se bat pour la survie de son orphelinat. Les caisses sont vides et ses petits protégés menacés d'expulsion. C'est alors que l'énigmatique lord Caire lui propose un échange de bons procédés. Il est sur la piste d'un tueur. Si elle accepte d'être son guide dans les bas-fonds de la ville, il l'introduira dans la haute société où gravitent de riches donateurs. La jeune femme va ainsi passer de la misère la plus noire aux riches salons londoniens, en compagnie de cet homme dévoré par d'indicibles secrets, qui, au fil des jours, éveille en elle une passion interdite...




Ce premier tome des fantômes de Maiden Lane nous entraîne au 18 ème siècle, dans les bas-fonds de Londres dans le quartier de Saint-Giles où Tempérance Makepeace à en charge un orphelinat où elle a fort à faire au vu de la misère environnante.


Malheureusement, le riche donateur qui permettait à cet orphelinat de fonctionner est mort et tous les habitants sont menacés d'expulsion dans les plus brefs délais.


C'est alors que Tempérance fait la connaissance de Lord Caire qui lui propose un marché : elle le guide dans les dangereuses ruelles de Saint-Giles qu'elle connaît comme sa poche et en contrepartie il lui ouvrira les portes de la haute société où elle pourra rencontrer d'éventuels donateurs qui lui permettront de garder en sûreté les enfants dont elle a la charge.


Tempérance accepte mais va vite se rendre compte que la chasse que mène Lord Caire n'est pas exempte de tout danger et que l'accompagner dans cette quête ne sera pas de tout repos que ce soit physiquement ou émotionnellement.


Ce fut un véritable plaisir de découvrir la plume d'Elizabeth Hoyt à travers la romance qui va forcément naître entre ces deux protagonistes dont je vous parle plus haut. 
De conditions différentes, leur attirance n'est pas aisée et j'ai beaucoup aimé leur évolution au fil des pages. 
Les mœurs de l'époque ne sont pas aussi simples qu'à l'heure actuelle et la condition de la femme au 18ème siècle rendent Tempérance très attachante.
Lord Caire, en tant que mâle, jouit lui de tous les droits et j'ai apprécié le fait que Tempérance lui rappelle qu'elle n'est pas qu'un objet dont il peut se servir pour assouvir ses besoins mais aussi un être humain, doté de sensibilité.


En plus de cela, une pincée de mystère et un soupçon de sensualité permettent à ce roman de devenir ce que j'appelle une lecture doudou, idéale en cette période automnale.
En résumé, ce premier tome tient toute ses promesses et les amateurs de romance y trouveront forcément leur compte grâce à une plume fluide et addictive et le charme dégagé par les personnages.



 

1 commentaire:

  1. La couverture me fait un peu peur, je crois que je ne le lirais pas (oui je sais, c'est mal de juger un livre à sa couverture mais bon ..)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...